register login
Contribute

Zaz / Lyrics

Playlist 0 Comment 1 Vote 0 Like & Share Print Email Play

"Éblouie Par La Nuit" Lyrics

Album:
Zaz [2010] track 11
M6 Hits 2012 [2011]
from the compilation series M6 Hits [2001]
track 8
Sans Tsu Tsou Live Tour [2011] track 11
NRJ Music Awards 2012 [2011]
from the tv show NRJ Music Awards [2000]
track 18 on disc 2
Les Hits De Gulli 2012 [2012]
from the compilation series Les Hits De Gulli [2011]
track 12
W9 Hits 2012 [2012]
from the compilation series W9 Hits [2011]
track 13
Genre:Pop
Duration:00:05:52
Rank: (−) history »
Rate:
/5 from 0 users
Charts: view all »
Referring urls:view all »

Video

Lyrics

(Raphaël Haroche)

Éblouie par la nuit à coups de lumières mortelles
À frôler les bagnoles, les yeux comme des têtes d'épingles.
J't'ai attendu cent ans dans les rues en noir et blanc.
Tu es venu en sifflant.

Éblouie par la nuit à coups de lumières mortelles
À shooter les canettes, aussi paumée qu'un navire.
Si j'en ai perdu la tête, j't'ai aimé et même pire.
Tu es venu en sifflant.

Éblouie par la nuit à coups de lumières mortelles
Vas-tu l'aimer, la vie, ou la regarder juste passer ?
De nos nuits de fumettes, il ne reste presque rien
Que tes cendres au matin.

Dans ce métro rempli des vertiges de la vie
À la prochaine station, petit Européen
Mets ta main, descend-la au-dessous de mon cœur.

Éblouie par la nuit à coups de lumières mortelles
Un dernier tour de piste avec la main au bout.
J't'ai attendu cent ans dans les rues en noir et blanc.
Tu es venu en sifflant.
  • submitted by Olivia_Ka on March 12th, 2011

More songs

  • same album
  • same artist
  • popular on LSI
  • new on LSI

Comments

  • Facebook (0)
  • LetsSingIt (1)
  •  guest says:
    pop out
     
     Coral1234 says:
    Like 021-03-2011 11:47
     
    Éblouie par la nuit, un coup de lumière mortel

    A frôler les bagnoles, les yeux comme des têtes d'épingle.

    Je t'ai attendue 100 ans dans les rues en noir et blanc

    Tu es venue en sifflant.



    Éblouie par la nuit, un coup de lumière mortel

    A shooter les canettes, aussi paumée qu'un navire

    Si j'en ai perdu la tête, je t'ai aimée et même pire

    Tu es venue en sifflant.



    Éblouie par la nuit, un coup de lumière mortel

    Faut-il aimer la vie ou la regarder juste passer?

    De nos nuits de fumette, il ne reste presque rien

    Que des cendres au matin.



    Ah ce métro rempli des vertiges de la vie!

    A la prochaine station, petit européen.

    Mets ta main, descends-la au dessous de mon cœur.



    Éblouie par la nuit, un coup de lumière mortel

    Un dernier tour de piste avec la mort au bout

    Je t'ai attendue 100 ans dans les rues en noir et blanc

    Tu es venue en sifflant.